Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #poemes d'anniversaire tag

Meeting aux Capucins

Publié le par Ghregg


Bonjour les gens,

 

Ce samedi soir nous avons célébré, à Badinières (38) le 50ème anniversaire de ma tante Régine. Nous avons festoyé, mangé, bu, ricané et dansé... Merci pour cette excellente nuit de bonne humeur! 

Voici mes vers pour son anniversaire.


 feuille

 


 

Mes chers concitoyens, valeureux camarades,

Fantômes des Capucins, petits jouets sans grade

Si nous sommes réuni ce matin en ce lieu

C’est pour rêver d’avenir et de temps plus glorieux.

 

Je vois dans l’assistance tant de fronts militants

Ma chère amie Charlotte une fraise au chapeau,

Dora l’exploratrice et Elmer l’éléphant

Tout près de ces nounours agitant des drapeaux.

 

Je suis venu ici pour défendre une femme,

Candidate du jeu, du feu providentiel,

Je m’avance devant vous pour du fond de mon âme

Soutenir la fée feuille à nos présidentielles.

 

Bien sûr nos détracteurs dans un langage acide

Ont fouillé son passé, son enfance sordide.

Ils ont vu le henné, la crinière sauvageonne,

Le visage flouté d’un David Hamilton.

 

Ils ont pointé du doigt les heures de décadence,

L’étau adolescent et l’horrible béguin

Pour les chants libérés, les couleurs et les danses

Distillés au bazar de ce Monsieur Fugain.

 

Mais moi je vous le dit chers jouets encartés

Régine a bien changé, elle a plus que gravit

Les montagnes et même si elle ne peut le chanter

Cette fée a virevolté aux tourbillons de la vie.

 

Après plusieurs foyers partout dans l’hexagone

Elle a eu le courage d’affronter la misère :

Elle a posé son sac, sa fibre humanitaire

Dans ce nouveau Far-West appelé « Bouches du Rhône »

 

Une « Femme Vs Wild » mes valeureux amis

Qui a su affronter cette terre de disgrâce,

Qui a su s’imposer, relever le défi

D’y élever un gars et deux belles chagasses.

 

Et que dire de cette nuit où notre gentille fée

Uniquement équipée de sa lampe frontale

Est allée décorer dans les ombres boisées

Les tortueux ramages du sapin ancestral.

 

Alors soyez confiant, peuple des Capucins

Vous les doudous d’en bas, les peluches à problèmes

Car cette candidate pleine de fougue et d’entrain

A enfin réussi à passer la cinquième.

 

Avec mon assistant nous lançons la campagne

Un slogan, un logo et tout le tintamarre,

Nous aurons le courage et nous aurons la poigne

Pour mener notre fée au jour de la victoire.

 

Vive la fée feuille !

Vive la crèche publique et vive la farce !

Voir les commentaires

Triple anniversaire

Publié le par Ghregg





Bonsoir les gens!

Samedi 23 Mai dans la belle cité mondialement connue de Royas
se déroulait le triple anniversaire de Chantal et Dominique.

Merci onc' et tante pour cette super soirée "dîner-cabaret".


Voici le texte qui vous était dédié illustré par le fabuleux découpage de ma couz: Stéphanie au mains d'argent ( plus balèze que Johnny Depp!)

A bientôt les vieux!!




L'an dernier j'ai reçu -c'était le 15 juin-
Un grand fagot de strophes, bouquet d'alexandrins.
Je voulais à mon tour descendre quelques vers
Pour célébrer ici ce triple anniversaire.

Ceci est une réponse à la merveilleuse toile
Qui orne mon salon de rimes verticales
Mais aujourd'hui record! Ce ne sont plus trente années
Mais trente balais d'union et cent ans cumulés.

Il marchait lui aussi dans la cité lyonnaise
Pas aussi filiforme mais pas encore obèse.
En voyou du huitième il sillonnait Carrel
Le béret sur la tête et le regard rebelle.

Il tomba un beau jour nez à nez avec elle
Dans la cour de récré jouant à la marelle.
Il se dit: "Est ce possible que dans ce bidonville,
Vive une telle déesse, une si belle sibylle?"

Mais il n'eut pas le temps de se donner la peine,
D'élaborer un plan, de poser des questions.
Elle lui sauta aux lèvres car c'était une aubaine:
La jeune fille était fan de ce "Superdupont".

La belle lui présenta son fidèle cheptel
Quatre fleurs, quatre soeurs: un troupeau de femelles!
Illico le gugusse intégra la cabane
Des filles du docteur Marx et de Madame Suzanne.

Depuis les toutereaux ont rejoint la cambrousse
Pour comme l'Ugolin cultiver l'authentique.
Entre bidets et douches, camions et mécanique,
Ils nourrissent aux cardons leur duo de jeunes pousses.

Aujourd'hui leur foyer, le cocon familial
S'est bien modernisé et inonde la toile.
Maintenant les Terrier ont une adresse IP:
Dans une France qui avance il ont accéléré!

Aujourd'hui ils sont stars, la folie des bistrots
Et tout le nord-isère traque les avatars.
Les infos les plus folles circulent dans les bureaux
Sur les drôles d'habitants du quartier de la Barre.

Moi j'ai vu Jean Marcel d'une plume AZERTY
Dérouler sur le net un grand blog à spirales
Pour inscrire chaque jour -soyez en avertis-
Son humeur et humour en lettres capitales.

Moi j'ai vu récemment sur les pages "marmiton"
Un délice inventé une matinée de liesse.
Chantal y décrivait, comble de gentillesse,
Sa recette éssorée de la soupe à l'oignon.

Moi j'ai vu leur aîné avec des mots barbares
Se faire l'ennemi juré de petits mexicains,
Et j'ai vu le cadet suant sur sa guitare
En train de massacrer un blues américain.

C'était donc un honneur quand j'ai appris la news;
Dizaines d'invitations lachées aux quatre vents.
Et c'est donc une joie de fêter vos cent ans,
De faire péter ici vos noces de perlouzes.

Voilà donc mon bouquet pour le plaisir d'offrir
Pour mon oncle jedi et ma tata chonchon.
Applaudissements pour eux d'une foule en délire,
Je repars de ce pas me servir un canon.



 

Voir les commentaires