Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #chansons tag

13h58

Publié le par Grégory Parreira

Bonjour à tous,

Pour changer un peu voici une chanson écrite, au printemps, librement inspirée d'un vieux poème de 2007. 


Bel été sous les flots à tous ! 


1358.jpg 


Tous les jours je suis cloîtrée

Dans la citadelle

Ces bureaux de verre, d’acier

Qui griffent le ciel.

Je vis sous la paume grise

De leurs battements

Une existence soumise

Aux lois des cadrans.

 

Des milliers d’âmes glacées

S’activent, s’entèrent

Dans les entrailles pressées

De la fourmilière.

Mais à 13h58

Avec précision

Les fourmis prennent la fuite

Sur les grands balcons.

 

Des lambeaux de tabac blond

En longues volutes.

Sur les regards et les fronts

Il reste deux minutes.

 

C’est dans ce temps rétréci

Ces souffles maussades

Qu’apparaît mon éclaircie

Sur l’autre façade

Appuyé sur les autans

Des circulations

Lui aussi goûte le temps

D’une combustion.

 

Il exhale les brouillards

De sa fumée bleue

Sur les immeubles blafards

Les pics anguleux

Un tremblement de printemps

Sur ses tempes blondes

J’aimerais à cet instant

Figer les secondes.

 

Des lambeaux de tabac blond

En longues volutes

Sur les regards et les fronts

Seulement deux minutes.

 

Durant ces brèves secondes

Il est mon rayon,

Les soupirs d’un autre monde

Sur les hauts balcons.

Je dérive entre ses bras,

Sur les grands boulevards.

Le parfum des magnolias

Dans le vent du soir.

 

Mais les cadrans me renvoient

A ma citadelle

A mon univers sournois

Et artificiel

Je viendrai fumer demain

13h58

Pour humer l’ange carmin,

Pour une autre fuite.

 

Des lambeaux de tabac blond

En longues volutes

Sur les regards et les fronts

Il reste deux minutes.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le coupable

Publié le par Ghregg

Yo les internautes!!

 

Voici une petite chanson écrite au lendemain de la récente déroute Sud-africaine. Cette chanson fut jouée et criée par les SOGF au cours de la fête de la musique 2010 dans le vieux Lyon... A bientôt!

 


 

 

Pour éponger la dette, pour ton baratin,

Pour nos pauvres retraites, pour la H1N1,

Pour les camisoles et les attentats,

Les galets de pétrole en Louisiana… 

… On t’aura !

 

Pour les bombes qui tombent au pied de la misère,

Pour les hécatombes autour des reliquaires,

Pour le poids des carrosses, les élus renégats,

Pour les gosses qui dansent avec Lady gaga…

… On t’aura !

 

Oui tu es coupable de mille félonies,

Cheveux épouvantables et sourcils en épis.

Sous tes airs de frêle mouton sympathique

Tu crains, tu crains !

 

Je t’accuse de la crise économique

Et tant qu’on y est hé bien j’imagine :

Tu as sûrement produit le dernier Indochine..

Ah non ! Ah non !

 

Et pourtant nous en rêvions tous

Courant main dans la main sur les Champs Elysées..

Et pourtant nous en rêvions tous

Courant main dans la main sur les Champs Elysées..

 

Tout ça c’est d’la faute à Raymond  X8..


Sans titre

Voir les commentaires

Un SMIC par heure

Publié le par Ghregg

Larsen

Amis du net, du punk rock et du ballon rond bonjour,

Quelque chose de grand se prépare dans les sombres ruelles de la cité gauloise: Au fils des pubs, des nuits agitées et par le biais de fréquentes réclusions volontaires dans des salles de répétitions obscures, un monstre grandit. 

Mesdames et messieurs (et les demoiselles) tenez vous prêts car très bientôt, sur les estrades des cafés-concerts du grand Lyon, aura lieu la rencontre -que dis-je?- l'alchimie parfaite entre l'humour, le spectacle, le punk rock et le monde du football professionnel.

Bientôt vous saurez tout sur a vie et l'oeuvre du plus grand entraîneur de tout les temps, bientôt vous irez découvrir les coulisses de la galaxie football grâce au duo de choc:  Larsen Wenger!

Voici en exclusivité ,et pour conclure cette année civile sur la blache pagination, la chanson nommée "un smic par heure" qui viendra étoffer la grande fresque footballo-punk des Larsen Wenger.

A l'année prochaine...

Larsen Wenger: www.myspace.com/larsenwenger



Autrefois je jouais dans les cours des cités
J'effaçais dans l'effort l'univers désoeuvré
Autrefois je jouais dans les cour de récré
Pour le beauté du sport et la gloire du clocher.

On appelait ça, une équipe je crois...
On appelait ça, une équipe je crois...

Mais maintenant (pélo!) j'ai mon nom sur l'maillot
Maintenant j'ai ma tronche dans un jeu vidéo
J'ai des voitures de sports à n'plus savoir qu'en faire
Les chevilles ne passent plus la porte des vestiaires.

Aujourd'hui je suis dieu et je n'ai plus d'égal
Je réalise les voeux d'une multinationale
Et j'étale ma grandeur d'or et de bagatelle
En affiche à l'honneur sur le mur des pucelles.

Je gagne un smic X4
Je gagne un smic, un smic par heure
La stupeur, les critiques ne me font pas peur
Et sans remords, je gagne un smic par heure,
Un smic par heure même quand je dors.

Alors viens, viens admirer le cador
retourner les défenses comme "oun'" matador.
Alors viens, viens ajouter ta clameur
Sur l'ego et les goals de ton toréador.
Et bouffe en de ma mousse à raser
rassasié de burger et de supermarchés.
Et gave toi de coup francs, de volées
Avale ta pâtée pour garder...

... le rythme...le rythme... mon rythme  Je gagne un smic..
Je gagne un smic... et ça va vite..

Je gagne un smic, un smic par heure
La stupeur, les critiques ne me font pas peur
Et sans remords, je gagne un smic par heure,
Un smic par heure même quand je dors.












Voir les commentaires

Réclame !

Publié le par Ghregg

Bienvenue à toi ô consommateur potentiel!!

Autrefois la réclame avait un but simple: il fallait que la marque reste dans l'esprit du consommateur, entre dans ses habitudes d'achats. Les murs et les transports en communs s'habillaient de messages simples, d'affiches artistiques, poétiques.
Aujourdhui la publicité s'invite dans nos foyer, inonde nos boîtes aux lettres, défigure nos campagnes. Aujourd'hui on crée des segments, des niches on joue sur les fantasmes de puissance et les envies primaires du pauvre quidam. Aujourd'hui on titille la sexualité pour vendre du café, on vend de la personnalité dans une voiture...


Entre deux évasions
A la télévision
Embarqué dans l'histoire
J'ai pris un bon départ

Et soudain ça s'arrête
A peine délassé
Mon rêve part en miette
Je suis bombardé

Des rafales de musiques
De slogans pathétiques
Je suis agressé
Au fond du canapé

Au fil des saisons
toujours la même rengaine
Que ce soit en prison
Ou à Wystéria Lane

La réclame nous réclame,
vous réclame.



Schémas scientifiques
Pour des rasoirs dix lames
Du café érotique
Et tu auras les femmes

Du shampooing 6 en 1!
Parce qu'on le vaut tous bien!
Quelques acides de fruits
Avant la chirurgie.

Un mort à Las Vegas
Mais l'équipe est sur place
Qui a tué la femme?
paf!.. Réclame!
Qui brise mon confort
Je pourrais zapper
Mais ça demande un effort

La réclame vous réclame,
Nous réclame.







Réclame! est une chanson des "Sons of good fortune": www.myspace.com/sonsofgoodfortune



Voir les commentaires