Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

ATELIER AUX ALLINGES: Les mots, du papier à l'oreille... ( Révoltes intérieures)

Publié par Grégory Parreira

Année scolaire 2015/2016Collège des Allinges à St Quentin Fallavier (38)

Classes de 3et 34:  54 élèves 

 En binôme avec Mme Terzian (professeur de français)

 

Objectifs:

  • Aiguiller les élèves dans l'écriture de textes poétiques
  • Travailler la mise en voix en en espace en vue d'une lecture/spectacle en fin d'année.

ETAPE 1: RECHERCHE ET TRAVAIL SUR LES MOTS

Les élèves ont puisé quelques brassées de mots dans divers documents illustrant la révolte (toiles, photographies, dessins, textes poétiques...). Ils ont noté ces mots sur un mur de briques prévu à cet effet. 

 Nous avons cherché d'autre mots en dérivant sur les champs lexicaux...

...et sur les rimes. 

En prenant soin de distinguer les rimes riches (ici "Beau" et "Tombeau") et les rimes plus pauvres (Rateau).

ETAPE 2: RECHERCHE D'IMAGES

Avec son stock de mots chaque élève a complété ces additions sans utiliser de verbes.

ETAPE 3: ECRITURE

Avec les mots et les images collectés, les élèves (réunis par îlots de quatre) ont composé leur(s) fragment(s) poétiques sous notre supervision et nos conseils. 

Nous avons également travaillé en rotation dans chaque îlot, chaque élève complétant le texte de son voisin. Objectif ici: se confronter à un univers d'écriture qui n'est pas le sien et composer en conséquence. 

La thématique choisie pour ces ateliers était "Les révoltes intérieures" (thème choisi en début d'année scolaire). Ces  ateliers ayant débuté en novembre 2015 furent largement impactés par l'actualité violente de cette fin d'année, les attentats circulaient dans les coeurs et les écrits. 
 

ETAPE 4: MISE EN VOIX ET EN ESPACE
 

Chaque classe s'est divisée en groupe de 2 à 5 élèves. Chaque groupe a du réfléchir à une façon de mettre en scène tous les textes de ses membres. Après ces concertations chaque groupe fut invité à exposer son travail au reste de la classe qui devait en détailler les points forts et les points faibles. Nous avons donc pu affiner ici:

- La logique des liens entre chaque texte

- La vitesse, la précision et le volume de la voix. 

- Les gestuelles utiles et inutiles (gommage des mouvements nerveux, mouvements de genou, balancements...)

- Les déplacements -petites chorégraphies parfois- destinés à porter les textes du groupe.

Sur cette étape nous avons fait en sorte de laisser place à l'imagination et aux talents de chacun, nous avons ainsi obtenu quelques vers chantés et quelques pas de danse. 
Royal ! 

ETAPE 5: LE SPECTACLE

Le spectacle fut découpé en deux parties (32 et 34). Entre les deux j'intercalai un de mes textes en guise d'entracte.  Dans chaque partie nous avons agencé les textes en une suite logique compte tenu des thèmes, de l'intensité, ou du nombre de membres composant chaque salve de lecteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et 

 

 

Et le grand jour est arrivé ! (Le 23 mai 2016)
De petites affichettes annonçant l'événement avaient fleuri dans tout l'établissement. L'après-midi fut l'occasion d'un dernier filage avec les deux classes dans le grand réfectoire des Allinges débarrassé de ses longues tables. Le professeur de musique nous avait généreusement fourni le matériel de sonorisation (sono et micros) et la générale pu se dérouler dans les conditions du spectacle. 

 

 

Un grand moment d'organisation que de gérer la frénésie et l'enthousiasme de 54 élèves. Les esprits furent encore bondissants lors du dernier filage mais lorsque le spectacle fut lancé les deux classes furent merveilleuses d'implication et de sérieux (Quelques élèves firent même un effort vestimentaire pour l'occasion). 

Face à 130 regards, les deux classes furent splendides. Ce fut un vrai plaisir de les voir naviguer au gré de leurs créations, de voir ces sourires radieux de l'après, fiers d'avoir mené au bout cette expérience collective et poétique.