Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #epigrammes d'actualite tag

# Epigrammes d'actualité (Octobre/Novembre)

Publié le par Ghregg

 

4474815-pile-de-journaux

 

Bonjour à tous,

Voici une nouvelle rubrique !

Désormais, en parrallèle avec mes compositions poétiques je souhaite perler chaque mois de petits épigrammes s'inspirant de l'actualité.


Voici la première salve !

Bonne lecture.

A bientôt !

_________________________________________________________________

 

#01 Ô joie !    (25/10)

Que vibrent les clairons, que sonnent les trompettes !
Que la joie se dilate aux rondes des guinguettes !
Sortons l'accordéon et chantons la liesse:
La hausse de chômage est désormais en baisse.

__________________________________________________

 

#02 Facilitons l'écoute !    (26/10)

Si les vingt-huit pays membres de l'union
S'exprimaient d'une voix unique, un même ton
L'humanité ferait un pas vers le soleil,
Les U.S.A n'auraient besoin que d'une oreille.

__________________________________________________

 

03# Bye Lou !  (27/10)

Il a mis la fourrure aux poignets de Vénus,
Traîné sa douce Jane au fond d'un autobus.
Il s'est collé au cœur d'une femme fatale:
Son héroïne, sa brûlure aux yeux bleu pâle
Promenant ses chansons dans un soleil éteint.
Il a pris l'océan un dimanche matin.

__________________________________________________

 

04# La minute de trop.  (13/11)

Oú coule l'être humain? Oú sombre mon pays?
Au kiosque, ce matin, on vend l'ignominie...

__________________________________________________

 

#05 Au bonheur des dames...   (19/11)

Allez frères d'Ukraine, allez mes bons amis !
Virez moi ces brigands, ces dribbleurs de foutaises
Car dans un même temps vous sauverez la vie
Sentimentale de millions de françaises.

___________________________________________________

 

#06 Méprise de tête.  (22/11)


J'ai croisé dans la rue un type qui portait
Un bonnet rouge, j'ai crié au pauvre gars
Que j'aimais son combat, que je le soutenais,
Le gars ne voulait rien il avait juste froid.

Voir les commentaires