Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brasil

Publié le par Grégory Parreira

 

 


Brasil-titre.jpg

 


Le diable a enfilé son costume de fête,

Glissé sa corne sous un vernis de paillettes

Et par de lancinants contes insidieux

Plastifiés de couleurs, de mythes glorieux,

D’épopées, de ferveurs, de frissons, de héros

Il tente de cacher le luisant de ses crocs.

Dans un grouillement noir d’iules électriques,

Dans un déferlement de câbles fanatiques

Les pupilles du monde, obscènes, indiscrètes

Sont venues se suspendre aux paumes du prophète.

Des flots de cancrelats aux ailettes vinyles,

Aux abdomens criards boursoufflés d’inutile

Vomissaient leurs écueils de logos, de fantasmes

Sur les mollets rougis, les tortueux marasmes

De misère, d’horreurs, de tôles de tuyaux

Qui s’accrochaient aux flancs de la baie de Rio.

Peuple de l’Amazone, enfant du Sertão,

Bouillon d’humanité sous le Corcovado !

Résiste ! Fais tanguer le serpent et son fiel !

Fais chanter les vertus de ta poigne arc-en-ciel !

Tu as vu s’ériger les ogres de métal,

D’impérieuses fleurs maculées de scandale,

Ces berceaux inondés d’argent et de lumières

Où des criquets dansants, des nuées éphémères

Vont –pliés dans leur bulle – évaporer l’obole

Vouée à soutenir le fronton des écoles.

N’ont-ils point de sueurs ces pantins d’opérette ?

N’ont-ils pas l’estomac tiraillé de muettes

Aigreurs en traversant les enflements de peine,

Les faubourgs écorchés de détresses humaines,

En détaillant ces murs, ces trottoirs empourprés

Filant sous les essieux de leur cocon doré ?

Tout ceci n’est qu’un bal, une messe cyclique,

Un atoll frelaté par l’hydre économique

Qui de son souffle gris, sa tyrannie aphone

Couronne des têtards du nimbe des icônes !

Des vendeurs de rasoirs, de burgers, de sodas !

Des mômes chapeautés par l’obscure armada,

Immergés au cœur des pâtis de paraboles

Où gonflent les halos des nouvelles idoles.

 

                                                           Juin 14

 

 

Commenter cet article